DroiteSource: Externe

 

Habituellement je n'ai jamais de fièvre quand je suis malade, ce qui ne m'empêche pas d'être tout à fait épuisée. 

Dès que je sens que j'entre presque en convalescence, je fais un tout petit tour dehors, dans la nature.
Aujourd'hui, je me suis juste installée en lotus devant ma fenêtre et j'ai profité: des chants d'oiseaux, timides mais qui enchantent déjà, les branches secouées imperceptiblement par le vent frais, le camaïeu mouvant des nuages gris. C'est l'hiver, le soleil se cache, je suis malade mais tout ce que je vois, ce que je sens, entends et respire est juste magnifique. Je souhaite que mon esprit rejoigne ce calme harmonieux. C'est aussi le renouvellement perpétuel de la nature qui me plait aujourd'hui. Il m'inspire confiance et j'offre mes organes enflammés à la guérison promise. 
Les yeux fermés et la respiration profonde, j'inspire toutes ces beautés.
"La nature fait les choses sans se presser, et pourtant tout est accompli", Lao Tseu (571-531 av. J-C)

clerigraphy sur Instagram